Il était une fouet le BDSM

Il était une fouet le BDSM

ET LE BDSM FUT



ici un texte altenatif

Depuis quelques années sur le tchat, nous avons un salon BDSM qui marche bien et qui a de plus en plus de personnes présentes. Je vous propose de vous donner quelques rudiments de base sur cette pratique.

Le bdsm est une pratique dont le sexe n'est pas forcément prioritaire malgré les idées qu'on peut s'en faire. Il est basé sur le consentement et la confiance mutuelle entre Dominants et soumises. Un "contrat" peut être établi, soit verbal, soit écrit, il peut être définitif ou renouvelable. Celui-ci peut être rompu, ce qui semble différencier la relation D/s de l'esclavage, cette liberté donnée à la personne soumise d'être en droit de se retirer à tout moment. Cependant un(e) soumis(e) demandera à son dom ou à sa domina la permission d'arrêter, celui-ci ou celle-ci donnera la permission et lui rend sa liberté la déontologie veut que le Dom ou la Domina ne refusera jamais de rendre la liberté à sa soumise... Autre idée reçue, ce n'est pas le/la dom qui choisit son/sa soumise mais l'inverse. Le/la soumise demande au futur(e) dom d'accepter sa soumission. Si celui_ci/celle_ci accepte, elle se fait par la remise du collier à la soumise ou au soumis.

Si un contrat est défini il doit être mentionné d'un"safe word" une sorte de mot de passe qui indique à la soumise qu'elle est en bout de résistance face à la douleur.

Le/la soumis(e) a le devoir de :

• Utiliser le vous plutôt que le tu

• L'appeler Monsieur ou Maître/Madame ou Maitresse selon

• Attitude respectueuse

• Ne jamais le contredire car il a toujours raison

Le/la Dominant(e) a le devoir de :

•Avoir de la bienveillance et être à l'écoute de son/sa soumis(e)

•Garant de ne pas dépasser certaines limites

•Du respect

Bien sûr il y a différentes formes de BDSM, les couples D/s ont souvent leurs propres règles mais partent tous sur les mêmes règles de base.

Un peu d'humour !

Monsieur Untel entre dans la chambre à coucher, en uniforme de travail. Il regarde sa femme, attachée avec un bâillon, étendue sur le lit. Comme il se penche, pour prendre un objet dans un sac en latex, sa femme, une beauté de 29 ans, le regarde avec vénération, peur et envie. Quand elle voit le couteau avec une lame de 21 centimètres qu’il sort du sac, elle s’étouffe presque sur son bâillon.

"J’ai vu quelque chose de très intéressant sur l’internet !" Dit-il, d’une voix posée.

"Acceptes-tu ?" Ajoute-t-il ?

Sa femme, d’un mouvement de la tête, fait oui et essaie de répondre, malgré le bâillon,

"Oui ffmaître!"

Monsieur Untel sourit tendrement à sa belle soumise, se penche et avec le couteau, coupe les liens de la belle victime complaisante.

"Déshabille-toi !" Qu’il lui ordonne, en enlevant ses propres vêtements.

Sa femme, rapidement, obéit, se demandant quelle merveilleuse idée, que son Maître a.

"Étends-toi sur le lit !" Qu’il lui ordonne encore.

Obéissant, elle s’étend sur le lit, et Monsieur Untel s’étend immédiatement sur elle.

"Ce soir,,, " qu’il lui murmure tendrement dans l’oreille,

"Ce soir, Nous devenons……… vanille !" Qu’il ajoute, en fermant la lumière.

"NOOOOOOoooooooooonnnnnnn!" qu’elle hurle, ses pires cauchemars se réalisant.

Cette histoire est vraie. Monsieur Untel a depuis, quitté sa femme, pour aller vivre avec une femme vanille. Ils ont maintenant une relation vanille 24/7, et, souvent ensemble, font des rénovations dans leur maison, des parties "Tupperware" et ont des relations sexuelles trois fois par année.

Sa femme, plus chanceuse, est maintenant un membre qui fréquente les « Vanille Anonyme » ou elle y reçoit de l’aide. Justement, la semaine dernière, elle a réussi à admettre devant tous que;

"J’ai droit à plus qu’une position pour faire l’amour!!!! "

Affirmation qu’elle a fait sous les applaudissements des autres membres.

La philosophie vanille est extrêmement dangereuse et ne doit pas être pratiquée à la maison, Si quelqu’un vous offre de faire l’amour façon vanille, refusez!

ici un texte altenatif